2018-2019 - XYNTHIA 99 ® - #Xynthia99 - #Xynthia2099 - Olivier GIRAUDEAU

facebook x99.png

Olivier GIRAUDEAU :   avec Xynthia 2099, je signe mon premier roman.

 

J'y ai mis en scènes, dans un format divertissant, ce que pourraient être des solutions de protection du littoral contre les submersions marines dans un futur proche : le titre ne laisse aucune ambiguïté.

Par le biais de l'enquête du lieutenant Guillaume Cholet, je vous emmène dans les profondeurs du Pertuis Breton, sur le littoral du sud Vendée, au travers du Marais Poitevin. Son enquête se déroule dans un futur proche, lorsque le niveau des eaux aura gagné une cinquantaine de centimètres. Bientôt. Cependant, nous commencerons cette aventure aux temps préhistoriques.

 

Dans ce récit, j'ai souhaité mettre en avant mon quotidien de sciences et techniques au travers de l'ingénieure VonKarman, l'identité culturelle et le commerce de proximité avec les restaurateurs Helena et Pemulwuy. Il y est également question de gouvernance avec Pacov le préfet et de discernement avec Honoré le curé.

Dernière information me concernant,

j'adore les scenarios catastrophes…

Magali AUNEAU CHENE a réalisé les illustrations.

Elle nous arrive d’un univers très coloré, celui de l’édition jeunesse et du jeu, mais c’est sous forme d’esquisses en noir et blanc que nous nous sommes accordés pour donner vie aux dessins de Pacov, un des personnages de ce livre.

 

Pour Xynthia 2099, les illustrations vont de la cartographie aux portraits de personnages typés en passant par des situations du quotidien.

Puisqu’il s’agit d’un roman d’aventures, Magali croque également nombre de scènes d’actions…

Le dessin n’est pas accessoire pour ce roman qui se veut accessible à tous. Magali s’exprime donc pleines pages pour les péripéties de Guillaume Cholet, le lieutenant de gendarmerie en charge du naufrage d’un petit bateau de plaisance.

Le p'tit côté illustration à la Jules VERNE :  Sympa !

Maurice POTIER  a assuré les corrections du manuscrit sur la forme et sur le fond... et ce n’était pas rien !

Sans lui, ce qui était à l'origine un texte entre fresque historique et rapport technique, n'aurait jamais pris la forme d'un roman accessible à tous.

Maurice a su me guider dans la sélection et la mise en forme des informations, l'articulation des différentes scènes que j'avais imaginées.


C'est une fois le chemin parcouru que j'ai pu apprécier la distance qui séparait le manuscrit initial, du texte que je vous propose aujourd'hui.


Un immense MERCI pour tes corrections Maurice.

Adeline BAUDY  a réalisé les photos... notamment celle de la couverture.

À proximité du ponton de La Tranche Sur Mer, en direction de La Faute, elle a su composer avec les éléments pour poser l'ambiance du récit.


Sans avoir lu le roman auparavant, son écoute et ses conseils ont abouti à cette belle surprise qu'est le cliché de couverture…

 

Waouh !

Olivier SAUZEREAU  donne la réplique à Hésiode en fin de texte :

un aventurier astrophotographe en écho à un poète grec ? J'aime les contrastes.

Grand amateur de Jules Verne, Xynthia 2099 lui a inspiré quelques pages en lien avec les sciences et les hommes, la mer et les astres… en lien avec Le Chancellor, une œuvre qu'il affectionne plus particulièrement.

 

Que ce soit sur un navire pour Le Chancellor, sur un territoire pour Xynthia 2099,

 - L'espace est contraint, soumis aux aléas et aux hommes.

 - L'aventure inspirée d'une tragédie.

La lune s'impose en personnage principal !

Corinne, Fabienne, Sylvie, Patricia, Geneviève, Marijo, Laura, Noémie…

et Maurice à nouveau 

ont assuré des relectures.

J'ai sollicité nombre de mes proches pour avoir un regard neuf au fur et à mesure des réécritures.

Leurs relectures critiques m'ont été une aide précieuses. Ils  ont réorienté  le récit par leurs commentaires curieux et leurs questions pertinentes.

Une petite équipe travaille encore dans l'ombre pour la version anglaise...

et oui, en 2099, le p'tit vendéen parlera aussi anglais.